Pour voir Athènes autrement...

mercredi 5 mai 2010

Depuis le Parlement grec

Pour suivre en direct les manifestations place Syndagma...
C'est ici...
ps: à 13h45 (heure française), la webcam de l'hotel Grande Bretagne est retournée. On ne voit plus rien...tiens, tiens...

3 morts. Des milliers de manifestants ( 50 000 ? 100 000 ? plus ?)
et une vaste désillusion.
La colère des grecs est grande. Voici un extrait vidéo qui parle tout seul.

5 commentaires:

G7 a dit…

Explique nous un peu chere Berenice, excuse moi mais je n'ai pas les accents sur omn clavier, donc explique nous un peu toi ce que tu comprends de ce qui se passe ici, moi je suis Grec, mais j'aimerais que toi tu m'expliques ce qui se passe ici, j'ai hate d'entendre, ecouter, lire tes pensees...

bérénice a dit…

Je ne peux être que témoin, témoin de la colère de ce peuple.
Je suis bien sûr effarée de découvrir ça et là sur les blogs et forums francophones la bêtise de certains commentaires... On accuse les grecs comme si c'était de leur faute. On laisse passer l'idée qu'il va falloir "qu'ils se mettent à bosser", "qu'ils ont bien trop profité de la manne européenne", ...
La Grèce est un pays de contrastes et de paradoxes. Je constate que les Européens, politiques et économistes de tout bord, ne connaissent rien à son fonctionnement, aux difficultés du quotidien : éducation, santé, chomage, immigration, pauvreté, violence, etc.
Malgré tout, cher G7, je ne suis pas complètement pessimiste.
Il faut des années de vie en Grèce pour saisir ce qui fait sa force. Et ce qui permet de penser que le pays s'en sortira...

Bérénice.
ps: si par malheur il ne s'en sort pas, c'est toute l'Europe qui s'effondrera avec.

G7 a dit…

Je peux dire que ta réponse est assez juste, nanmoins si tu habites a Athènes je pense sur tu te rends compte que le peuple ne peut rien faire vu que la corruption est énorme c'est quasiment peine perdue.

bérénice a dit…

C'est un fonctionnement particulier du pays, comme si l'état (et ses services de base, santé, éducation, etc.) n'existait pas (malgré ses centaines de milliers de fonctionnaires).
Sans impots, pas d'Etat. C'est assez logique.
Renverser la machine prendra du temps. Il faut convaincre aussi.

G7 a dit…

Tu peux déjà voir que tout s'oublie vite ici, 4 morts et déjà les grecs pensent a leur bains d'été, malheureusement c'est ca la Grèce, tan pis pour nous.